Home

Aujourd’hui je vous invite à suivre un parcours artistique autour du mythe de la Tour de Babel. Sont rassemblées dans cette première exposition contemporaine dédiée à cette section de La Bible plus de 80 œuvres d’artistes contemporains de tous les continents.

On y trouve toutes sortes de représentations sous diverses techniques: photographies, dessins au fusain, sculptures, installations, vidéos, C-prints, tapisseries, huiles sur toile… Bref, il y en a pour tous les goûts!

Certains artistes l’assimilent à une globalisation internationale dominée par un seul langage, celui du web. La standardisation de nos sociétés représentée par le brésilien Vik Muniz dans son mappemonde « WWW (World Map), Pictures of Junk », installation au sol de matériels informatiques, nous rappelle qu’Internet est « la plus grande Babel de tous les temps ».

D’autres la transforment en ruche, ouvrage collectif où abeilles s’activent sous l’ordre de la reine mère, à l’image des descendants de Noé soumis au règne de Nemrod, le « roi-chasseur ». On se demanderait si l’artiste Hilary Berseth n’aurait pas été inspirée par Victor Hugo – « Le grand symbole de l’architecture, Babel, est une ruche ».

DSCN7633

Cette quête d’absolu des Hommes se retrouve souvent symbolisée par les chantiers mégalomanes de Dubai et d’Abu Dhabi, où la place à la nature est inexistante, et où l’on devine l’inévitable échec. Cette exubérance est présentée comme un « kaleidoscope entre utopie et démesure, orgueil et séduction ».

Personnellement, j’ai eu deux coups de cœur lors de cette exposition:

« La Tour de Bruxelles » du belge Éric de Ville, photographie couleur sur forex d’une Tour de Bruxelles supplantée par les Institutions Européennes. Image d’une Union Européenne divine mais présage d’une complexité kafkaïenne?

DSCN7634

« Tour de Babel » de l’allemand Jakob Gautel, tour de plus de 15.000 livres, métaphore d’une bibliothèque universelle, sorte de patrimoine culturel global. Les livres étant des « briques de mémoire et de savoir », constituant des couches de temps plus ou moins larges selon l’épaisseur de chaque ouvrage. Petits clins d’œil de l’artiste: « La pauvreté dans les grandes Villes » placée entre « La route du futur » de Bill Gates et un rapport du Sénat sur les Banques, « Cash » de Paul-Loup Sulitzer à côté de « Du Contrat Social » de Rousseau, ou « La cuisine familiale » suivie de « La Révolution Sexuelle » de Wilhelm Reich et du « Guide de la jeune mère ». Je vous laisse deviner l’ouvrage qui figure au sommet de cette incroyable construction architecturale…

DSCN7636

Mais ne vous alarmez pas! L’expo se termine par un message un tant soit peu optimiste: ces visions apocalyptiques ne sont qu’un avertissement, l’anéantissement de la Tour ne figurant pas dans la Genèse.

Ces visions chaotiques vous ont donné l’envie de prendre un bon bol d’air frais? Pas de soucis, l’expo étant au Botanique, n’hésitez pas à vous balader dans ses fabuleux jardins!

Botanique

Rue Royale, 236 – 1210 Bruxelles

01/03/2013 – 21/04/2013

http://www.botanique.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s